Une nouvelle entente propulse Effenco à Paris

Montréal, 8 décembre 2020 – L’entreprise montréalaise Développement Effenco Inc. (« Effenco »), spécialisée dans la conception de systèmes électriques pour véhicules lourds vocationnels, et Derichebourg Environnement, opérant dans 9 pays, annoncent s’être entendus sur les clauses d’une entente visant à électrifier 157 véhicules principalement sur la flotte de Derichebourg Environnement en France.

« Ce partenariat totalisant plus de 150 systèmes va nous permettre d’amplifier notre présence à l’international. Le faire avec un partenaire comme Derichebourg Environnement qui est toujours à l’avant-garde des nouvelles technologies vertes nous rend particulièrement fiers. Le réchauffement climatique est un problème à l’échelle planétaire et il est donc naturel qu’Effenco ait un succès international avec sa technologie d’électrification des véhicules lourds vocationnels, » mentionne David Arsenault, Président, Développement Effenco Inc.

Derichebourg Environnement choisit ainsi à nouveau Effenco et sa plus récente technologie de solution de propulsion électrique comme partenaire technologique. L’entente qui s’étirera sur 3 ans permettra d’équiper 120 véhicules en France, en plus de 37 systèmes additionnels destinés aux nouveaux contrats gagnés par Derichebourg Canada à Montréal.

« Depuis une soixantaine d’années, Derichebourg Environnement assure la collecte et le recyclage des déchets de façon très orientée sur la protection de l’environnement. Nous tenons à poursuivre ces activités de façon toujours plus vertueuse et plus propre, » poursuit Thomas Derichebourg, Président, Derichebourg Environnement.

De son côté, Effenco renforce par cette entente sa présence sur la scène internationale, elle qui exporte déjà ses produits dans 10 pays à travers le monde. Ses solutions vertes et innovantes permettent d’ailleurs aux entreprises comme Derichebourg Environnement de se démarquer dans les appels d’offres en Europe où les contrats ne sont pas octroyés uniquement en fonction de la règle du plus bas soumissionnaire. En effet, des points y sont accordés pour les technologies vertes, ce qui facilite la mise en place de pratiques qui s’inscrivent dans une perspective de développement durable.

Le vent dans les voiles, ces deux entreprises qui collaborent depuis plusieurs années ont renforcé par cette entente leur partenariat en faisant un pas de plus dans la réduction des gaz à effet de serre et des coûts en énergie des véhicules lourds vocationnels.

Source

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité