ERRATUM – Vérifications mécaniques des véhicules lourds: La SAAQ autorise les vérifications périodiques

Après des demandes et représentations de l’ASMAVERMEQ, la SAAQ a fait volte-face et permet maintenant à ses mandataires d’effectuer TOUTE vérification mécanique périodique annuelle et semi-annuelle des véhicules lourds.

En réponse aux demandes répétés de l’Association des mandataires en vérification mécanique du Québec, la SAAQ a émis de nouvelles directives, qui permettent maintenant d’effectuer ces vérifications périodiques sur les camions lourds. Ce changement de directive est donc maintenant cohérent avec la décision de Québec de considérer prioritaire TOUT transport de marchandises, alors qu’initialement, les marchandises transportées devaient elles aussi être prioritaires.

« À la suite de l’analyse de la situation actuelle et des besoins exprimés, la SAAQ permet dès maintenant aux mandataires d’effectuer les vérifications mécaniques périodiques des véhicules commerciaux. »

Le président de l’ASMAVERMEQ, Frédéric Lafleur, et son directeur général, Joseph Bavota, se disent heureux de ce dénouement, qui démontre la force de son organisation.

Ainsi, les mandataires sont autorisés à effectuer les vérifications suivantes :

  • Les vérifications mécaniques pour les véhicules usagés provenant de l’extérieur du Québec, dont le propriétaire demande l’immatriculation si le véhicule est nécessaire à la réalisation d’un travail défini comme un service essentiel par le gouvernement du Québec
  • Les vérifications mécaniques pour les véhicules mis au rancart ou remisés depuis plus de 12 mois consécutifs si le véhicule est nécessaire à la réalisation d’un travail défini comme un service essentiel par le gouvernement du Québec
  • Les vérifications mécaniques annuelles ou semi-annuelles pour tous les véhicules
  • La conformité́ d’un véhicule
  • Les vérifications mécaniques ou photométriques à la demande d’un agent de la paix

La SAAQ prolonge par ailleurs jusqu’au 31 mai 2020 la validité des vérifications mécaniques qui venaient à échéance en mars et avril 2020. Elle rappelle aussi qu’il est de la responsabilité des mandataires et des entreprises de s’assurer du respect des directives gouvernementales en matière d’hygiène et de distanciation sociale dans l’offre de service aux clients. Pour consultez la mise à jour de la Foire aux questions de la SAAQ relativement à la vérification mécanique, cliquez ici.

Par Claude Boucher

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité