UPS acquiert le plus gros volume de gaz naturel renouvelable jamais acheté aux États-Unis

UPS a annoncé une entente avec Clean Energy Fuels Corp. pour l’achat d’environ 170 millions de gallons de gaz naturel renouvelable (GNR) d’ici 2026. Il s’agit de l’engagement le plus important à ce jour pour l’utilisation du GNR par toute entreprise aux États-Unis, avec une fourchette de 22,5 à 25 millions de gallons par an. Le GNR est un élément clé de la stratégie d’UPS visant à augmenter la consommation de carburant de remplacement à 40 % du total des achats de carburant au sol d’ici 2025, soutenant ainsi les efforts du leader logistique pour réduire les émissions absolues de gaz à effet de serre (GES) de sa flotte terrestre de 12 % d’ici 2025.

« Le monde a un problème de déchets. Et le monde a un problème d’émissions. Le gaz naturel renouvelable, produit naturellement à partir de sources biologiques comme les sites d’enfouissement et les fermes laitières, transforme non seulement les déchets en gaz, mais aussi en gaz propre », a déclaré Mike Casteel, directeur de l’approvisionnement du parc automobile chez UPS. « Comme cela s’appuie sur l’infrastructure nationale existante utilisée pour transporter le gaz naturel, c’est une solution gagnante qui aidera UPS à atteindre ses objectifs ambitieux en matière de développement durable. Dans un même temps, nous espérons que notre engagement sans précédent sur sept ans servira de catalyseur pour une adoption plus large du GNR par d’autres entreprises. »

UPS a utilisé plus de 28 millions de gallons de GNR dans sa flotte terrestre depuis 2014. Cela signifie que l’entreprise utilisera désormais presque autant de GNR en un an qu’au cours des cinq dernières années réunies. En passant du diesel au GNR, les véhicules UPS ravitaillant 18 stations de gaz naturel appartenant à la société et exploitées par celle-ci dans 12 états permettront de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, soit jusqu’à 1 074 000 tonnes métriques pendant la durée de l’accord. Cela équivaut à planter 17 millions d’arbres, à retirer 228 000 voitures de la circulation ou à recycler 374 000 tonnes de déchets qui seraient autrement envoyés à la décharge.

Les stations de ravitaillement UPS à Albuquerque N.M., Atlanta Ga., Chattanooga Tennessee, Commerce City Colo., El Paso Texas, Fort Worth Texas, Kansas City Kan., New Orleans La., Oklahoma City Okla, Omaha Neb., Phoenix Ariz., Port Allen La., Salt Lake City Utah, San Antonio Texas, Shreveport La., Sparks Nev., Tifton Ga. et, Trinidad Colo., utiliseront le GNR de Clean Energy pour faire fonctionner les véhicules de livraison UPS.

Clean Energy, cofondée par T. Boone Pickens et Andrew J. Littlefair, président et chef de la direction de Clean Energy, est le fournisseur exclusif de Redeem™ RNG, premier à avoir rendu le GNR disponible en quantités commerciales. Selon Clean Energy, le GNR permet de réduire d’au moins 70 % les émissions de gaz à effet de serre sur le cycle de vie par rapport au diesel ou à l’essence classiques. Aussi connu sous le nom de biométhane, le GNR peut provenir de nombreuses sources abondantes et renouvelables, y compris la décomposition des déchets organiques dans les décharges, le traitement des eaux usées et l’agriculture. Il est ensuite distribué par le réseau de gazoducs, ce qui permet de l’utiliser comme gaz naturel liquéfié (GNL) ou gaz naturel comprimé (GNC).

« Ensemble, UPS et Clean Energy font progresser l’industrie et l’accession à l’indépendance énergétique du pays en faisant pression en faveur du GNR à grande échelle », a déclaré Tyler Henn, vice-président et directeur général de Clean Energy Renewables, une division de Clean Energy. « Nous sommes ravis de livrer Redeem à un partenaire disposant d’une flotte alternative importante et d’un engagement continu envers le GNR. Nous sommes heureux de pouvoir répondre à la demande croissante de GNV, car de plus en plus de flottes recherchent une alternative propre et économique. »

UPS conduit plus de 6 100 véhicules fonctionnant au GNR et au GNL qui peuvent être alimentés en Argentine, en Belgique, au Canada, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Thaïlande, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Plus de 22 % du carburant diesel et de l’essence conventionnels utilisés auparavant par le parc terrestre d’UPS sont maintenant remplacés par des carburants de remplacement, dont le gaz naturel renouvelable et le diesel renouvelable. Ceci est considérable en raison de la réduction impressionnante des émissions de gaz à effet de serre du cycle de vie du GNR par rapport au diesel classique.

Depuis 2009, UPS a investi plus d’un milliard de dollars dans les carburants de remplacement, les véhicules à technologie de pointe et les stations-service dans le monde entier. UPS déploie plus de 10 000 véhicules dans son laboratoire roulant afin d’utiliser les technologies qui fonctionnent le mieux en se basant sur les besoins de la route de livraison. Qu’il s’agisse de l’ancien système d’alimentation à pédales et de vélos à assistance électrique dans les zones urbaines denses comme Seattle, Londres et Hambourg, des véhicules électriques et hybrides aux États-Unis, du gaz naturel, du gaz naturel renouvelable et du propane dans le monde entier, UPS met en œuvre des innovations en matière de durabilité partout sur la planète.

Pour plus d’informations sur les initiatives de développement durable d’UPS, veuillez consulter le site www.ups.com/sustainability.

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité