Travaux pont Pierre-Laporte – Tous les efforts nécessaires sont déployés selon le ministre des Transports

Québec, le 17 juin 2021. – Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, réitère que tous les efforts sont déployés et que les actions de tous les partenaires sont coordonnées en prévision des deux blitz de travaux majeurs annoncés sur le pont Pierre-Laporte du 27 juin au 7 juillet et du 8 au 18 août.

C’est ce qu’il a affirmé en compagnie des représentants de la Sûreté du Québec (SQ), du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale et du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches.

Depuis plusieurs mois, un travail de collaboration a lieu avec les villes de Québec et de Lévis et leurs services de police, la SQ, les services ambulanciers et incendie, les sociétés de transport collectif de même que le CIUSSS de la Capitale-Nationale, responsable de l’organisation régionale de sécurité civile, et le CISSS de Chaudière-Appalaches pour atténuer les répercussions des entraves au pont Pierre-Laporte cet été. La gestion de la circulation est au coeur de cette collaboration, et tous travaillent à maintenir en tout temps la circulation prioritaire des véhicules d’urgence pendant les travaux.

Dans cette optique, le Ministère mettra en place deux centres de coordination, un sur la rive nord et un sur la rive sud, de pair avec le CISSS et le CIUSSS, pour suivre la situation en temps réel et organiser, au besoin, des convois escortés par les différents corps policiers, dont la SQ.

Le pont de Québec : une voie pour les véhicules d’urgence

Le plan de gestion de la circulation élaborée avec les partenaires comprend la mise en place d’un corridor d’urgence sur le pont de Québec. Les ambulances et les véhicules de police pourront y avoir recours lorsque la situation l’exigera. La gestion dynamique des feux de circulation en temps réel sur le pont permettra de mettre en place rapidement le corridor d’urgence si cela est requis.

Par ailleurs, une zone refuge sera aménagée sur le pont Pierre-Laporte afin d’y stationner des véhicules d’urgence qui pourront intervenir rapidement auprès des usagers en cas de besoin.

« Avec un volume quotidien de plus de 120 000 véhicules, le pont Pierre-Laporte est un axe majeur et stratégique pour la grande région de Québec. Les travaux prévus cet été sont nécessaires pour assurer la longévité de cette structure ainsi que la sécurité des déplacements. Évidemment, dans ce genre d’intervention, la sécurité demeure une préoccupation de chaque instant. Je suis conscient que la situation sera difficile pour les automobilistes, mais je veux rassurer la population : toutes les mesures sont prises afin de maintenir la fluidité nécessaire aux déplacements essentiels et aux situations d’urgence, » mentionne François Bonnardel, ministre des Transports.

La clé : la planification des déplacements

L’ampleur des travaux aura inévitablement une incidence importante sur la circulation de part et d’autre des ponts. Par conséquent, la coopération des usagers de la route sera cruciale. Il faudra, autant que possible, privilégier le télétravail et éviter les déplacements non essentiels tout au long des travaux.

Les usagers qui doivent obligatoirement prendre la route devront revoir leurs habitudes de déplacement ou recourir au transport collectif et actif.

Source

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité