Reconnaissance

 » Ressentir de la gratitude et ne pas l’exprimer est comme envelopper un présent et ne pas l’offrir. »

– William Arthur Ward, écrivain motivateur américain (1921-1944)

Chaque année, lorsque nous produisons l’édition des fêtes, nos partenaires nous demandent d’ajouter des messages afin de remercier leurs clients qui les ont encouragés au fil des ans. Et à chaque année, ces messages me semblaient un peu redondants pour être honnête… Mais me voici maintenant à la tête de l’entreprise et je ne peux faire autrement que d’avoir le même message de reconnaissance envers toutes ces personnes qui ont croisé ma route me permettant de continuer l’aventure « Transport Magazine ».

Évidemment, je me dois de remercier les clients, partenaires et lecteurs qui continuent de faire confiance en notre publication afin de développer leur marché et de rester informés des nouvelles de l’industrie du transport. Votre accueil et votre fidélité nous permettent d’avancer et de toujours vouloir aller plus loin.

Je ne pourrais écrire ces lignes sans avoir une énorme gratitude envers l’équipe de Transport Magazine. Nous sommes une petite équipe, travaillant tous à distance, et pourtant capables d’être polyvalents, à l’affût des nouveautés et d’avoir une synergie d’équipe remarquable. Si vous saviez à quel point votre dévouement à la réussite de l’entreprise m’est précieuse et libératrice… Sans votre implication et votre professionnalisme, Transport Magazine manquerait grandement de saveur!

Suivre les traces

Ma gratitude va également vers les gens qui m’ont soutenue bien avant l’acquisition de l’entreprise. Ces gens qui m’ont fait confiance, m’ont donné une chance et de qui j’ai grandement appris… Ceux qui me donnent encore des leçons à l’occasion, malgré leur âge vénérable! Je tiens particulièrement à remercier Michel Gilbert qui continue de croire en moi et de me supporter.

En octobre dernier, Michel fêtait ses 80 ans entouré de sa famille et de ses amis. Plusieurs de ces derniers ont pris la parole lors du souper pour raconter des anecdotes mais aussi pour reconnaître l’homme qui a consacré une grande partie sa vie à sa passion qu’est le camionnage. En écoutant tous ces messages, j’ai pris le temps de réfléchir à ce que Michel a accompli dans sa carrière… Ouf! J’ai de très grands souliers à remplir pour arriver à faire évoluer le magazine qu’il a bâti. Mais heureusement, il m’a tracé la route et continu d’être un mentor, une source d’inspiration.

Je me dois de continuer de faire évoluer Transport Magazine et d’adapter l’entreprise à la réalité d’aujourd’hui, mais je serai toujours reconnaissante de l’héritage de ce bâtisseur.

Je tiens, en terminant, à remercier l’industrie du camionnage qui permet à toute la population d’avoir accès à des biens et à des soins. Les gens ont enfin pu voir à quel point vous êtes un service essentiel pendant la pandémie, dommage que ce soit ce genre de catastrophe qui permet à chacun d’ouvrir les yeux. Sachez que cette reconnaissance ne se dissipera jamais de notre côté, merci de prendre la route pour nous!

Je sais ce texte est un peu à l’eau de rose, mais il vient du plus profond de mon coeur.

À vous tous, MERCI!

Par Anne Carrier, présidente-éditrice

Lire l’édition novembre/décembre 2021

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité