Rappels de Transports Canada sur plusieurs modèles d’International

International fait l’objet de deux rappels par Transport Canada ce mois-ci. Ces rappels auprès de plusieurs modèles d’International concernent le système de carburant ainsi qu’une défectuosité dans les moyeux de l’essieu directeur.

Transports Canada a émis un premier rappel en date du 16 avril 2020 sur le système d’alimentation en carburant. Sur certains véhicules équipés d’un moteur diesel Cummins B6.7, le réchauffeur électrique de carburant pourrait surchauffer et fondre. Le présent rappel remplace le rappel 2019-148 de Transports Canada. Les véhicules qui ont été réparés dans le cadre du dernier rappel ont également besoin de cette réparation.

Un réchauffeur de carburant qui surchauffe pourrait créer un risque d’incendie, ce qui pourrait également faire caler le moteur et donc augmenter les risques de collision. Cummins informera les propriétaires par courriel et leur indiquera d’apporter leur véhicule à un centre de service Cummins autorisé pour qu’on désactive le réchauffeur de carburant, qu’on remplacera par un bouchon. De plus, on retirera la fiche qui fournit l’alimentation au réchauffeur, en plus d’ajouter un revêtement au connecteur de faisceau de câbles.

Ce rappel touche les véhicules suivants :

INTERNATIONAL              DURASTAR         2017 2018 2019 2020

INTERNATIONAL              HV                         2018 2019 2020 2021

INTERNATIONAL              MV                        2018 2019 2020 2021

INTERNATIONAL              WORKSTAR        2017 2018 2019 2020

Le 22 avril 2020, Transports Canada a émis un deuxième rappel sur les modèles HV et Workstar d’International pour le système de pneus. Sur certains camions, les moyeux de l’essieu directeur peuvent ne pas être remplis de la quantité appropriée de lubrifiant ou ne pas en contenir du tout. Ce manque de lubrifiant pourrait endommager les roulements de roue et, dans des cas extrêmes, causer la séparation d’une roue du camion.

La séparation des roues peut augmenter les risques d’accident. Une roue qui se sépare peut aussi heurter une autre personne ou un autre véhicule. Le constructeur doit aviser les propriétaires par la poste et leur demander d’amener leur véhicule chez un concessionnaire pour faire inspecter le niveau de lubrifiant sur les moyeux de l’essieu directeur. Les pièces d’extrémité de roue et les broches qui sont endommagées seront remplacées.

Ce rappel touche les véhicules suivants :

INTERNATIONAL              HV                         2019

INTERNATIONAL              WORKSTAR        2019

Vous pouvez obtenir plus de détails auprès de Navistar au numéro sans frais 1-800-448-7825.

Source

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité