La palette des services de courtage et de logistique est diversifiée

Il est de plus en plus fréquent de voir des entreprises ajouter de nouveaux services à leur offre afin de mieux répondre aux besoins des clients. Dans le monde du transport, nombreux sont les transporteurs qui ont acquis certaines expertises dans diverses sphères logistiques. Certaines entreprises de transport routier de marchandises ont développé des services d’entreposage et de consolidation des expéditions alors que d’autres transporteurs routiers offrent aujourd’hui des prestations logistiques s’apparentant au courtage en douanes afin de simplifier le travail des expéditeurs.

Dans un monde où les exportations et les importations sont devenues monnaie courante chez les manufacturiers de toutes les tailles, il est important pour ceux-ci d’avoir rapidement et aisément accès aux services requis pour importer les intrants nécessaires à la fabrication de leurs produits. Une fois la fabrication terminée, ces mêmes manufacturiers cherchent alors des partenaires pour les expéditions aux États-Unis, au Mexique et même outre-mer partout sur la planète.

Depuis 1960, des entreprises de la grande région de Québec font appel à Dolbec International lorsque vient le temps de transiger avec d’autres pays. « Il n’y a pas que les prix qui ont évolué dans le monde du courtage au cours des années. Chez Dolbec, nous avons harmonisé notre offre de services avec les besoins des expéditeurs », explique Denis Gendron, vice-président aux ventes de Dolbec International à l’emploi de ce courtier depuis 36 ans. « Nous offrons maintenant des services de formation, de transport, de conformité aux normes comme C-TPAT et autres. Pour un grand nombre de petites et moyennes entreprises, nous sommes devenus un guichet unique en matière de transport et logistique. »

Chez le transporteur Express Mondor, les clients se réfèrent souvent à Lucille Plouffe pour coordonner les documents douaniers nécessaires au transport entrant (inbound) et sortant (outbound) de leurs marchandises. « Les clients nous fournissent les documents requis afin que nous puissions les acheminer d’avance aux services douaniers et ainsi s’assurer que les camions ne seront pas retardés outre mesure au poste frontalier », renchérit Lucille Plouffe. « Si jamais des problèmes arrivaient à la frontière, le chauffeur téléphone à nos bureaux afin que nous prenions le relais pour trouver la solution. »

Le transporteur de charges hors-normes de Lanoraie ne compte aucun courtier en douanes au sein de son équipe et lorsque de tels services sont nécessaires, Lucille Plouffe s’appuie sur un partenaire de longue date, Charles Tremblay, vice-président de Goudreau Cargo Global (GCI Global), une entreprise située à Laval. « Nous sommes un courtier en douanes et un transitaire spécialisé dans la marchandise entrante. Nous aidons les entreprises d’ici à importer des produits et/ou des matières premières au Canada. Cela ne nous empêche pas à l’occasion de travailler avec des partenaires à l’étranger lorsque nos clients veulent exporter leurs produits sur des marchés internationaux », explique Charles Tremblay.

Un courtier en douanes doit vérifier les tarifs applicables, la documentation requise ainsi que la certification de certains documents auprès de chambres de commerce, de consulats ou d’ambassades. « Il faut aussi tenir compte des quotas dans les secteurs où cela s’applique, des nouvelles règles qui peuvent évoluer dans le cadre d’ententes de libre échange et aussi des barrières tarifaires que certains pays peuvent imposer sur certains produits. Nous acheminons la documentation requise au service des douanes et c’est le transporteur qui choisira le poste frontalier; le préavis que le camionneur aura fait parvenir sera alors jumelé à nos documents », ajoute monsieur Tremblay. CGI Global peut également fournir de l’assurance, par le biais d’un partenaire de longue date, aux entreprises qui en font la demande.

Chez Logistique Login, un créateur de solutions logistiques de Cap-Saint-Ignace, Marcel Castonguay, et l’équipe en place font des interventions en entreprise ainsi que des analyses de gestion de flottes afin de réduire les coûts de transport et d’optimiser la logistique et les ressources matérielles. « Nous offrons des services-conseils et au besoin, nous accompagnons des clients dans l’implantation de nouveaux systèmes et faisons des recommandations. Nous travaillons présentement sur le développement d’outils techniques comme un portail web qui optimisera la chaîne d’approvisionnement. Il faut arriver à optimiser les façons de faire des livraisons, quelle que soit la taille du chargement », dit-il.

« La plateforme que nous concevons compile le nombre de camions nécessaires, le meilleur chargement dans la remorque, les contraintes de livraison et l’ordre de ces dernières afin de diminuer le nombre de kilomètres parcourus et les émissions de gaz à effet de serre (GES). Tout est paramétré avec des algorithmes et le portail web saura répondre aux besoins d’entreprises de toutes les tailles. Déjà, notre système actuel procure 30% de gains en efficacité de gestion de la chaîne d’approvisionnement. La plateforme sera clé en main et est en phase finale de développement avec des partenaires au niveau des équipements requis. Le portail devrait être disponible au cours des prochaines semaines », conclut Marcel Castonguay.

À la lumière de ces divers témoignages, il est facile de constater que les services de courtage et de logistique peuvent prendre diverses formes et impliquer plusieurs partenaires. Tous ces services sont offerts dans un but commun, celui de faciliter le travail des entreprises et dans certains cas, des gestionnaires de flottes.

Par Guy Hébert

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité