Navistar construira une usine de fabrication de référence au Texas

Navistar, l’un des principaux fabricants de camions et d’autobus commerciaux, a annoncé qu’elle investira plus de 250 millions de dollars pour construire une nouvelle usine de fabrication à San Antonio au Texas. L’investissement créera environ 600 emplois dans la région de San Antonio.

« Au cours des cinq dernières années, Navistar a fait d’importants investissements pour améliorer sa position sur le marché », a déclaré Troy Clarke, président et chef de la direction de Navistar. « Cet investissement permettra de créer une usine d’assemblage de référence pour améliorer la qualité, réduire les coûts et soutenir la croissance prévue de l’industrie, ainsi que les gains de parts de marché. »

La nouvelle usine de fabrication aura la flexibilité nécessaire pour construire des véhicules de classe 6 à 8, complétant ainsi l’implantation de Navistar dans le secteur de l’assemblage de camions à Springfield, Ohio et Escobedo, Mexique. Ce nouvel investissement s’ajoute à l’investissement de 125 millions de dollars récemment annoncé par Navistar dans l’usine de moteurs de Huntsville, en Alabama, afin de produire des groupes motopropulseurs de nouvelle génération de gros calibre développés dans le cadre de l’alliance avec TRATON.

Le site de Texas est situé sur un corridor critique, le long de l’Interstate 35, qui relie les bases d’approvisionnement de Navistar du sud des États-Unis et du Mexique, permettant d’importantes améliorations logistiques, ce qui se traduit par des coûts moindres et une rentabilité accrue.

« Cet investissement de Navistar est d’une importance capitale pour le succès du Texas dans la croissance de notre main-d’œuvre manufacturière diversifiée et hautement qualifiée », a déclaré le gouverneur Abbott. « L’État du Texas est la nouvelle frontière de l’innovation et je suis convaincu que ce partenariat ouvrira la voie à une prospérité économique encore plus grande pour notre État. »

Navistar prévoit commencer la construction de la propriété plus tard cette année et prévoit que la production commencera environ 24 mois plus tard.

Source

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité