Le manque de communication entre la SAAQ et le MTQ : recette gagnante pour un effondrement de viaduc

L’Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) exhorte le gouvernement à inspecter les viaducs fragilisés par les camions lourds qui ont été pris en flagrant délit de surcharges par les contrôleurs routiers.

La situation actuelle est inacceptable. Présentement, aucune procédure officielle ou processus de communication n’est établi à la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) afin d’informer le Ministère des Transports du Québec (MTQ) qu’un transporteur a dépassé les charges légales permises.

Le MTQ limite les charges légales des camions (poids maximal des camions) sur certaines de ses structures, et ce, pour de très bonnes raisons! En effet, certains éléments de ces structures ne sont plus en mesure de supporter les charges prescrites dans les normes. L’abaissement des limites de charges légales s’effectue au terme d’une évaluation de la capacité portante de la structure par des ingénieurs spécialistes en structure au MTQ.

« Lorsqu’on entend de la part des contrôleurs routiers que les charges légales sont parfois dépassées de (5X) la limite permise, cela nous fait craindre pour l’intégrité de la structure. L’État récolte l’argent des amendes et espère que le viaduc tienne le coup jusqu’à la prochaine inspection générale », s’insurge l’ingénieur Marc-André Martin, président de l’Association.

Un viaduc affiché en limitation de charge est déjà considéré comme une structure nécessitant un renforcement. Solliciter ces structures au-delà des charges légales endommage et fragilise la structure de façon permanente.

« Les gens circulent sans le savoir sur des structures ayant été sollicitées au-delà de leur capacité sécuritaire. Il est d’une évidence qu’un ingénieur spécialisé en structure doit inspecter un viaduc après qu’un transporteur ait dépassé la limite de poids maximale », poursuit M. Martin.

L’Association déplore que le MTQ n’ait encore rien fait bien qu’il soit au courant de la situation. Le MTQ devrait être proactif et démontrer son leadership en matière de sécurité des transports et du public.

L’APIGQ souhaite rappeler à la population que la santé et la sécurité du public sont sa priorité.

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité