Manac franchit une nouvelle étape de production

Manac est fière d’annoncer la production ainsi que la livraison de sa 200 000e semi-remorque fabriquée à sa principale usine de production, celle de St-Georges, Québec, Canada.

M. Charles Dutil, président et chef de la direction de Manac a déclaré : « Il s’agit d’une étape importante non seulement pour notre entreprise, mais également pour nos nombreux employés dévoués et fidèles clients. Manac a été fondée par mon père Marcel ici-même à St-Georges en 1966. La première semi-remorque Manac a été produite dans une grange derrière la maison familiale, et, 54 ans plus tard, nous avons construit la 200 000esemi-remorque. C’est une belle aventure jusqu’à présent. »

M. Dutil poursuit en disant : « À juste titre, la 200 000esemi-remorque est une impressionnante remorque à grumes à trois essieux, vendue et livrée à notre plus ancien concessionnaire américain, Hale Trailer Brake and Wheel, dont le siège social est dans l’État du New Jersey, qui opère 11 succursales sur la côte Est. Nous sommes des partenaires de longue date qui travaillons en étroite collaboration pour soutenir les nombreux marchés de remorques que nos sociétés desservent. »

L’usine principale de Manac située à St-Georges au Québec est considérée comme l’une des plus polyvalentes de l’industrie. « Nous disposons de 5 chaînes de montage distinctes qui nous offrent la flexibilité de produire différents modèles de semi-remorques à tout moment. Nos installations ont fait l’objet de plusieurs agrandissements pour répondre à la demande croissante des clients ainsi qu’au volume supplémentaire provenant de nouvelles conceptions et produits ».

« Notre remarquable croissance est le résultat de l’engagement de nos employés à fournir les semi-remorques les plus fiables du marché ayant le meilleur niveau de service combiné à une stratégie d’acquisition proactive », ajoute M. Dutil. Au cours des 20 dernières années, Manac a acquis les remorques CPS au Missouri, Trailmobile, Liddell Canada, Peerless et plus récemment Alutrec et Cobra.

Source

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité