Manac enregistre d’excellent résultat net sur des revenus records

Deuxième trimestre de 2015

SAINT-GEORGES, QC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ – Manac inc. (TSX: MA) (« Manac »), un chef de file nord-américain en conception et fabrication de semi-remorques spécialisées, annonce un résultat net de 2,5 millions $ ou 0,15 $ par action pour le deuxième trimestre de 2015, comparativement à un résultat net de 1,9 millions $ ou 0,11 $ par action pour la même période en 2014.

Les revenus du trimestre se sont chiffrés à 103,6 millions $ comparativement à 72,1 millions $ pour la période correspondante de 2014, représentant une augmentation de 43,7 %.Le BAIIA ajusté (consulter la note 1 plus bas) s’est établi à 7,5 millions $, comparativement à 5,0 millions $ au deuxième trimestre de 2014. Le résultat net ajusté (consulter la note 1 plus bas) pour le deuxième trimestre de 2015 s’est établi à 3,8 millions $, comparativement à 2,7 millions $ pour la même période en 2014.

L’augmentation des revenus est attribuable en partie à l’acquisition de Peerless Limited (« Peerless »), mais surtout à une croissance du niveau de production de nos trois autres usines, afin d’adresser le carnet de commandes plus élevé.

« Manac enregistre un résultat net de 2,5 millions $ sur des revenus records de 103,6 millions $ au deuxième trimestre de 2015″

Pour les six premiers mois de 2015, le résultat net se chiffrait à 6,8 millions $, ou 0,40 $ par action, comparativement à un résultat net de 3,5 million $, ou 0,21 $ par action pour la même période en 2014. Les revenus des six premiers mois de 2015 ont atteint 199,5 million $ comparativement à 138,3 million $ pour la période correspondante de 2014, soit une augmentation de 44,3%.

« Les bons résultats du deuxième trimestre sont le fruit d’une solide performance de nos équipes manufacturières, supportée par un fort carnet de commandes et une dynamique positive dans l’industrie. La baisse du niveau d’activité dans le secteur pétrolier affecte la demande dans certains segments, mais l’impact direct d’un faible dollar canadien et de la baisse du prix du pétrole supporte la demande de nos autres lignes de produits», mentionne Charles Dutil, président et chef de la direction.

Le carnet de commandes de Manac demeure fort à 157,0 millions $ au 20 juin 2015, comparativement à 165,3 millions $ au 28 mars 2015 et à 112,3 millions $ au 21 juin 2014.

Source: Manac Inc.

1)

Le BAIIA ajusté et le résultat net ajusté sont des mesures non conformes aux IFRS utilisées par Manac pour évaluer sa performance opérationnelle. Le BAIIA ajusté s’entend du résultat net avant les charges financières nettes, les impôts sur le résultat, les charges d’amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles, excluant ensuite les éléments qui ne font pas partie des activités courantes de Manac. Le résultat net ajusté s’entend du résultat net avant les éléments qui ne font pas partie des activités courantes de Manac, ajusté pour tenir compte de l’incidence fiscale sur ces éléments.

* À moins qu’elle n’y soit tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables, Manac nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement. Enfin, l’information prospective contenue dans ce communiqué estbasée sur l’information disponible en date de sa publication. Pour lire le reste des énoncés prospectifs

Publicité