L’intelligence artificielle pour améliorer la fluidité du camionnage au Port de Montréal

Montréal, le 10 décembre 2019 — L’Administration portuaire de Montréal (APM) est fière de lancer aujourd’hui une version améliorée du PORTail de camionnage, qui inclut dorénavant des données prédictives sur les temps de traitement aux différents terminaux de conteneurs du Port de Montréal. Ce nouvel outil aide les camionneurs portuaires à encore mieux planifier leurs déplacements et à améliorer la fluidité sur le territoire portuaire, réduisant par le fait même les émissions de gaz à effet de serre (GES).

L’APM a fait équipe avec Element AI, fournisseur mondial de produits en intelligence artificielle, pour développer, tester et mettre en ligne cette solution technologique bonifiée qui consiste en un modèle prédictif ajouté à l’application PORTail du camionnage.

Le nouveau tableau de bord prédictif propose une moyenne des temps de traitement aux différents terminaux pour chaque tranche de 30 minutes, et ce pour les 24 prochaines heures. Un tableau à visualisation rapide est aussi disponible pour les trois prochaines heures. Ces données s’ajoutent aux temps de traitement en temps réels dans les terminaux, une information déjà disponible sur l’application depuis sa mise en service en 2016

Les données prédictives sont rendues disponibles grâce à la lecture des cartes d’accès utilisant essentiellement la technologie RFID (Radio Frequency Identification). Ces mesures prises à quatre endroits stratégiques sur le territoire portuaire permettent la collecte d’informations représentatives des temps de transaction actuels. L’utilisation et l’analyse des résultats à travers des algorithmes d’intelligence artificielle permettent ensuite de modéliser les données prédictives. Ces données aident ensuite les camions à mieux planifier leurs déplacements au port.

Cette nouvelle solution aura des impacts positifs pour les camionneurs, les répartiteurs, les compagnies de camionnage et les opérateurs de terminaux à conteneur. La communauté avoisinante bénéficiera aussi de la réduction des GES liée à une meilleure fluidité sur le territoire portuaire. L’utilisation de ces données par les camionneurs entraînera une amélioration de la fluidité et une réduction du nombre d’épisodes de congestion à l’entrée et sur le territoire du port, ce qui bénéficiera également à la circulation sur la rue Notre-Dame.

« Au Port de Montréal, nous mettons l’innovation au cœur de nos stratégies pour assurer une meilleure fluidité des marchandises et pour maintenir notre compétitivité. Le nouveau modèle prédictif du PORTail du camionnage nous permettra à la fois d’aider nos partenaires portuaires à gagner en efficacité opérationnelle et de réduire notre empreinte environnementale pour un port toujours plus durable », a déclaré madame Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l’APM.

« En tant que l’une des premières solutions déployées par Element AI, notre projet avec le Port de Montréal présentait un défi unique que nous sommes heureux d’avoir pu résoudre en concevant une solution d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique répondant à un besoin important dans la ville où notre siège social est établi », déclare Anand Medepalli, chef des produits chez Element AI.

Source

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité