Industrie de la remorque – Un marché solide, une offre diversifiée

Comme bien d’autres industries liées aux transports, celle de la remorque va bien, tant à l’échelle nord-américaine qu’ici au Québec. Les principaux fournisseurs ont des carnets de commandes bien remplis, peinent parfois à se procurer des composantes, mais demeurent à l’écoute de la clientèle et s’organisent en vue d’un possible ralentissement éventuel. Consolidation, diversification de l’offre et innovation sont les mots clés d’une industrie solide au Québec et ailleurs.

Rencontré à ExpoCam en avril, le président de Manac, Charles Dutil, estime que depuis la sortie de récession en 2010, l’industrie et son entreprise vont bien.

« 2018 a été une superbe année au niveau des commandes dans l’industrie, le carnet de commande des fourgons est à des niveaux record chez Manac et dans l’industrie. Le carnet de commande de plateformes est aussi en bonne santé, même si ce n’est pas autant que pour les fourgons. Le vocationnel, la construction et le forestier se maintiennent à des niveaux correct pour nous du côté de l’assemblage et pour nos clients pour ce qui est des délais. »

L’industrie de la remorque fait malgré tout face à plusieurs défis; le premier, la main-d’œuvre, comme partout ailleurs. Mais le manque de disponibilité de composantes, qui entraîne aussi des délais, représente un autre obstacle pour livrer rapidement les produits.

« C’est l’écosystème dans son entier qui est en surchauffe. Quand l’industrie de la construction va bien, ça demande beaucoup d’extrusions d’aluminium. L’an dernier à même date, on manquait d’extrusion d’aluminium. Avoir eu plus de main-d’œuvre on aurait manqué d’extrusions. Avoir eu des extrusions, on aurait manqué de suspensions. »

Petit joueur parmi les gros joueurs, Manac poursuit sa croissance, notamment avec des partenariats comme celui avec Remorques ABS et la famille Gouin, et avec l’acquisition l’an dernier d’Alutrec, spécialisé dans la remorque à plateau en aluminium.

« La transaction est une expérience positive pour les gens d’Alutrec », nous confie Magali Savoie, coordonnatrice aux ventes du fabricant de Laurier-Station. « C’est une belle amélioration, autant pour l’équipe que pour la clientèle, puisque Manac a été très respectueuse d’Alutrec dans cette transition. Alutrec possède une expertise reconnue dans la fabrication de remorques en aluminium de plus de 25 ans. Nous croyons que le support et la stabilité de Manac représentent une valeur ajoutée pour notre clientèle ».

Deloupe… et Fourgons Leclair

Le fabricant de St-Évariste, membre du groupe Gestion Brasa, a plusieurs nouveautés à offrir. D’une part, son partenariat avec les Fourgons Leclair, pour la conception et la fabrication du châssis des remorques réfrigérées Polar City, constitue une nouvelle corde à l’arc de Deloupe, qui se dédiait principalement aux remorques forestières, à benne, aux plateformes et autres remorques spécialisées.

« Nos ingénieurs ont participé activement au projet. C’est un peu ce qu’on veut faire dans certaines applications, chez Deloupe. On est capable de combiner deux expertises pour arriver avec un produit vraiment intéressant. C’est un beau mariage. Les deux entreprises ont réussi à rester dans leur champ d’expertise », explique Michel Lesage, directeur national des ventes/marketing au sein du Groupe Brasa.

L’entreprise a aussi récemment innové en présentant une nouvelle version plus légère de sa remorque forestière, d’un poids de 7600 kg, qui garde malgré tout la même robustesse. Dotée d’un plancher Hardox 450, cette remorque offre plusieurs options boulonnées et galvanisées pour plus de durabilité. Une nouvelle remorque inclinable à essieux coulissants, la Tilt, d’une capacité de 100 000 lbs, vient aussi s’ajouter au portfolio de Deloupe. Conçue pour le transport d’équipements roulants, camions, machineries et de conteneurs, elle est, selon Michel Lesage, le plus polyvalent des produits Deloupe.

Mais c’est sa nouvelle remorque pour transport de carcasses de véhicules qui retient l’attention. Conçue pour réduire les risques d’accidents lors de la manutention et de l’arrimage, ainsi que les risques de pertes de débris sur la route qui peuvent entraîner des amendes salées, cette nouvelle remorque très innovante vise le marché nord-américain. Construite sous la forme d’un caisson à cloisons pleines qui se referme mécaniquement, elle répond à une demande expresse des entreprises de transport de carcasses.

« Avec notre nouvelle remorque à carcasses de véhicules, le chauffeur n’a plus de manutention à faire », explique Michel Lesage. « Le chauffeur ouvre le caisson de la remorque avec des contrôles, le chargeur dépose les carcasses sur la remorque et ensuite le chauffeur referme le caisson. Il n’y a plus de danger sur la route, plus d’amendes en raison de débris qui tombent de la remorque et les conducteurs adorent. »

La relève arrive chez Pierquip

Le président de Pierquip, Pierre Labelle, ne cachait pas sa fierté à ExpoCam d’accueillir un nouveau coordonnateur des ventes, son fils Steven Labelle. Une fois ses études universitaires en administration des affaires complétées en avril, Steven se joint à temps plein à l’entreprise où il a occupé divers postes à temps partiel tout au long de ses études.

Distributeur d’une vaste gamme de remorques, Pierquip offre notamment les remorques MAC, entre autres pour les remorques à benne du réputé fabricant de l’Ohio.

Pierre et Steven Labelle de Pierquip

« Ça fait longtemps qu’on travaille avec MAC », nous dit Pierre Labelle. « Ils sont venus avec nous sur le terrain pour rencontrer des clients du Québec. Ils n’ont pas peur de faire des remorques spécifiques, de construire des remorques selon les besoins précis du client. »

Pierquip est aussi distributeur d’un des leaders mondiaux dans la remorque fermée et réfrigérée, la coréenne Hyundai. L’entreprise de Pierre Labelle offre ces remorques fabriquées au Mexique spécifiquement pour le marché nord-américain depuis 2014.

Du nouveau chez Rembec

Fondée en 2006 par Luc Martin à Notre-Dame-du-Bon-Conseil dans le Centre du Québec, Rembec est depuis bien reconnue pour l’entretien et la réparation de remorques. Membre du groupe TruckPro depuis cinq ans et sous-concessionnaire Thermo King, Rembec a ajouté au cours des dernières années la vente de remorques neuves. L’entreprise offre à sa clientèle les plateformes en aluminium Extreme et des produits forestiers Tycrop.

Après une visite de leurs installations à Dover en Ohio, Luc Martin a fait confiance à la jeune entreprise qu’est Extreme.

Luc Martin et Richard Martin de Rembec

« Je suis un gars technique. Quand je suis allé visiter l’usine, j’ai été vraiment impressionné par la façon de faire, ce qu’ils ont accompli en aussi peu de temps. La qualité du produit fini, la façon de construire le produit, le souci du détail. On travaille tous avec les mêmes composantes, la différence réside dans la façon de le faire. Ils sont allés chercher des économies de poids de 10 à 15%, ce qui est important. Et le plancher est quand même de 35 à 50% plus résistant que la compétition. »

Luc Martin souligne aussi que ce manufacturier est très ouvert aux demandes spécifiques des transporteurs québécois.

Rembec offre aussi les remorques forestières et remorques à copeaux Tycrop, construites à Chilliwack en Colombie-Britannique. Parmi les produits offerts, la Smoothflow à plancher mobile entièrement en aluminium et la remorque à copeaux Avalanche.

Magnum Trailer lorgne vers le Québec

Autre fournisseur de l’ouest canadien, Magnum Trailer était présent à ExpoCam 2019. Avec un kiosque où étaient présentés ses accessoires d’aluminium, comme les barres pare-chocs et coffres à outils, Magnum Trailer visait aussi à sonder le marché québécois pour ses remorques spécialisées.

« Nous sommes plutôt un fournisseur haut de gamme », nous explique Mike Eng, directeur des ventes et marketing chez Magnum. « Nos clients apprécient que nos produits soient conçus pour durer. Dans l’ouest canadien, la marque Magnum est reconnue pour sa qualité. Les gens qui voient passer nos remorques comprennent que notre nom est synonyme de qualité et d’innovation. Mais nous sommes moins connus dans l’est du Canada où nous voulons prendre de l’expansion. »

Magnum vise surtout une clientèle à la recherche de remorques sur mesure et de projets complexes. L’entreprise offre notamment des remorques pour les industries forestières, le transport de produits pétroliers, le transport d’animaux vivants ainsi que de porte-conteneurs et des remorques à rideaux.

Par Claude Boucher

Lisez l’article complet

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité