La force économique du transport routier de marchandises

J’ai souvent fait l’aller-retour Montréal-Toronto sur la 401, parfois le jour, en d’autres occasions le soir et même la nuit. Quelle que soit l’heure, il y a toujours un grand nombre de camions lourds.

Depuis 5 ans, je suis un campeur saisonnier à Lancaster, en Ontario, sur les rives du Lac Saint-François. Depuis 5 ans, ma fille qui a maintenant 11 ans, me demande régulièrement pourquoi il y a autant de camions sur la 20 et ensuite la 401? Ce n’est pas facile d’expliquer à un enfant de 11 ans que le corridor Montréal-Toronto est un des corridors commerciaux en Amérique du Nord.

Comment expliquer à ma fille qu’en 2019, le secteur des transports et de l’entreposage représentait 4,5% du PIB (produit intérieur brut) ou 89 milliards de dollars. Comment lui faire comprendre que le taux de croissance annuel composé du PIB dans le secteur des transports dans les cinq dernières années était de 3,4% et dépassait la croissance de l’ensemble de l’économie qui était de 2%. Et j’espère que ma fille commence à saisir l’importance du transport de marchandises lorsque je lui mentionne que le secteur manufacturier et les industries du gros et du détail ne sauraient grossir et exceller sans compter sur un transport routier de marchandises de très haute qualité et performante.

Peut-être qu’elle comprendrait mieux si je lui disais qu’en décembre 2019 il y avait 220 196 entreprises au Canada qui déclaraient que le camionnage était leur activité principale, parmi lesquelles 72 150 affirmaient avoir des employés et 148 046 opéraient sans employé. Et que ces entreprises roulaient sur un réseau routier de 38 098 voies-kilomètres et 1,13 million de kilomètres de route à deux voies publiques, dont 40% sont pavées. Ma fille possède la bosse des maths, mais tous ces chiffres la rendent dingue.

Il faut donc que je me rabatte à souligner combien tous ces gros camions sont importants dans notre quotidien et que sans eux, notre vie serait certainement bien différente.

Par Guy Hébert, journaliste

Lire l’édition septembre 2021

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité