Écocamionnage: c’est reparti

Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, monsieur André Fortin, vient d’annoncer la prolongation du programme Écocamionnage. Ainsi, le programme est prolongé jusqu’au 31 décembre 2020.

L’enveloppe qui découle du PACC est de 11,5 M$ pour l’année 2017-2018. L’Association du camionnage du Québec, qui a maintenu ses demandes quant au retour d’Ecocamionnage, accueille cette annonce avec une très grande satisfaction, d’autant plus que l’annonce faite par le Ministre contient des bonifications que réclamait l’ACQ.

Le plafond des dépenses admissibles a été haussé à 100 000 $ pour l’acquisition d’un véhicule ou d’une technologie permettant l’utilisation de carburants de remplacement qui émettent moins de gaz à effet de serre. Concrètement, cela signifie que l’assistance financière disponible pour les véhicules au gaz naturel passe de 15 000 $ à 30 000 $ si le surcoût atteint un tel montant.

Autre nouveauté, un projet pilote pour l’acquisition de véhicules usagés qui fonctionnent au gaz naturel permet maintenant aux entreprises d’obtenir un montant forfaitaire qui varie de 5 500 $ à 10 000 $ en fonction de l’âge des véhicules. Ces montants sont majorés et peuvent aller jusqu’à plus de 25 000 $ pour les véhicules usagés complétement électriques. Ce nouveau volet prend cette forme car nous sommes dans l’inconnu par rapport à ce marché et nous ne voulons pas affecter le marché du véhicule neuf. Aussi, le projet pilote s’applique pour les véhicules usagers de 3 à 6 ans d’âge, immatriculés pour la première fois au Québec et acquis entre le 1er avril et le 31 décembre 2018.

Comme il s’agit d’un prolongement du programme, toutes les demandes reçues depuis le 31 mars 2017 et même les technologies acquises avant cette date demeurent admissibles. Marc Cadieux rappelle l’importance qu’accordait l’Association à cet aspect, afin qu’il n’y ait pas de coupure dans l’admissibilité des demandes.

Enfin, la liste des technologies admissibles sera bonifiée en fonction des équipements qui auront été homologués depuis le 1er avril dernier. Le site web du MTQ est mis à jour afin de fournir de l’information détaillée sur le programme.

Finalement, l’Association du camionnage du Québec tient à rappeler qu’elle maintient sa demande quant à rendre permanent le programme d’aide visant à favoriser l’acquisition de technologies vertes. Les défis que posent la réduction des gaz à effet de serre sont énormes. L’ACQ travaille d’ailleurs étroitement avec les différents paliers de gouvernement sur cet enjeu primordial pour la société.

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité