CVSA publie les résultats du Roadcheck 2019

Du 4 au 6 juin 2019, les agents ont effectué 67 072 inspections de véhicules commerciaux au Canada et aux États-Unis dans le cadre de l’International Roadcheck de la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA). Au cours de ces trois jours, 12 019 véhicules ont été retirés des routes en raison d’infractions critiques à l’inspection des véhicules et 2 784 conducteurs ont été mis hors service pour des infractions commises. Il s’agit d’un taux global de mise hors service de 17,9 % pour les véhicules et de 4,2 % pour les conducteurs.

L’International Roadcheck est un événement annuel de 72 heures d’inspection et d’application de la loi qui permet d’identifier et de retirer de nos routes les véhicules commerciaux et les conducteurs dangereux, de souligner le travail quotidien de plus de 13 000 inspecteurs de véhicules commerciaux partout en Amérique du Nord et de reconnaître la conformité des transporteurs routiers et des conducteurs professionnels en matière de sécurité par l’apposition de l’étiquette CVSA sur les véhicules admissibles.

Niveaux d’inspection

Au cours du Roadcheck 2019, les agents ont principalement effectué l’un des trois niveaux d’inspection :

  • L’inspection de niveau I de la Norme nord-américaine (NAS) est une procédure en 37 étapes qui comprend un examen des exigences opérationnelles des conducteurs et de la condition mécanique des véhicules.
  • L’inspection de niveau II de la NAS comprend généralement tout ce qui peut être inspecté sans aller en dessous du véhicule.
  • L’inspection de niveau III de la NAS est un examen des exigences du conducteur, comme le permis, les autres titres de compétence, les documents pertinents sur le fret et le véhicule, le dossier de service, le port de la ceinture de sécurité, etc.

Le Canada et les États-Unis

CVSA a recueilli et analysé les données des trois jours de l’International Roadcheck par le Motor Carrier Management Information System (MCMIS) de la  Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) des États-Unis et les a mises en commun avec les données recueillies et soumises par les administrations canadiennes de la CVSA pour produire des statistiques globales du Canada et des États-Unis sur le Roadcheck.

  • 45 568 inspections de niveau I ont été effectuées ; 21,5 % (9 817) de ces véhicules ont été mis hors service.
  • Il y a eu 60 058 inspections de niveaux I, II et III effectuées aux États-Unis.
  • Il y a eu 7 014 inspections de niveaux I, II et III au Canada.
  • Le taux total de mise hors service des véhicules aux États-Unis était de 17,7 %.
  • Le taux total de mise hors service des véhicules au Canada était de 19,9 %.
  • 4,4 % des conducteurs inspectés aux États-Unis ont été mis hors service.
  • 2 % des conducteurs inspectés au Canada ont été mis hors service.

Chaque année, un accent particulier est mis sur une certaine catégorie de violations. Cette année, l’accent a été mis sur les systèmes de direction et de suspension. Les agents ont identifié 408 conditions liées aux systèmes de direction (2,5 % de toutes les infractions relatives aux véhicules hors service) et 703 conditions liées aux systèmes de suspension (4,3 % de toutes les infractions relatives aux véhicules hors service).

Pour les véhicules, sur les 67 072 inspections effectuées lors de la campagne Roadcheck, 16 347 étaient en condition de mise hors service. La partie d’inspection d’un véhicule comprend la vérification des éléments essentiels à l’inspection du véhicule, comme les systèmes de freinage, l’arrimage de la charge, les dispositifs d’attelage, la chaîne cinétique/l’arbre de transmission, le siège du conducteur (manquant), les dispositifs d’échappement, les cadres, les circuits de carburant, les dispositifs d’éclairage (phares, feux arrière, feux-stop et clignotants), les mécanismes de direction, la suspension, les pneus, la carrosserie, les roues, jantes et moyeux, les essuie-glace et les pare-brise.

Pour les conducteurs, sur les 67 072 inspections totales effectuées, 3 173 étaient en condition de mise hors service. L’infraction la plus grave concernait les heures de service (1 179).

Source

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité