Cryopeak s’implante au Québec dans le marché du GNL en capitalisant sur un parc de bi-trains routiers carboneutres et électriques

C’est dans le but avoué de conquérir le marché tant industriel que du transport lourd et même du transport maritime que Cryopeak Solutions GNL de Colombie-Britanique s’implantera au Québec à compter de l’automne 2019 où, depuis ses installations montréalaises, l’entreprise entrevoit fournir des services de distribution ainsi que de gestion par réseau virtuels sûrs et fiables de gaz naturel liquéfié (GNL).

L’entreprise est l’un des fournisseurs accrédités, ces jours derniers, par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, en marge de l’appel de proposition lancé par le gouvernement du Québec pour la desserte du territoire de la Côte-Nord.

C’est ce qu’a fait savoir le directeur général de l’Est du Canada, monsieur Sylvain Lambert, qui a précisé que les services offerts au marché du Québec incluront l’approvisionnement, le transport, la fourniture d’équipements, par acquisition ou location, et le soutien sur place à l’exploitation d’un poste de GNL.

Sur un horizon de 5 ans, ce sont 50M $ qui seront ainsi investis, entraînant la création de plusieurs dizaines d’emplois bien rémunérés ainsi que la mise en service d’une flotte composée de pas moins de 75 camions citernes et remorques, incluant les fameux bi-trains routiers électriques. Ceux-ci constituent une innovation sans précédent au Québec et au Canada avec une autonomie hors de l’ordinaire. À plus long terme, l’entreprise estime qu’avec un investissement supplémentaire de plus de 80M $, les investissements oscilleront aisément aux alentours de 150M $.

La disponibilité de plus en plus grande de cette forme d’énergie propre et plus que concurrentielle au regard des coûts en dépenses énergétiques des industries contribuera sûrement, selon le directeur général de l’Est du Canada de Cryopeak Solutions GNL à créer un attrait incitatif important et un pouvoir d’attraction indéniable pour l’implantation en régions, notamment, d’entreprises du secteur industriel lourd. Monsieur Lambert a par ailleurs précisé que la distribution de GNL par Cryopeak Solutions GNL se démarquera nettement par la mise en service d’une toute première flotte de citernes bi-trains conçues expressément pour l’entreprise et entièrement propulsées à l’électricité.

Cela participera non seulement à l’optimisation des opérations de transport de GNL, dans une perspective d’économies substantielles, mais aussi à la réduction sensible des émissions de gaz à effet de serre (GES), dans un contexte de développement durable. Selon monsieur Lambert, le bi-train électrique de Cryopeak offrira l’avantage de transporter jusqu’à 42 % de plus de produit que les containers cryoginiques conventionnels et jusqu’à 20 % de plus, à comparer aux camions citernes usuels : le tout dans un contexte de transport carboneutre! Pour sa part, le président-fondateur de l’entreprise, Calum McClure ing., MBA, a indiqué que la souplesse de l’offre de services Cryopeak permettrait éventuellement, aussi, d’intégrer le transport maritime aux solutions logistiques de distribution du produit.

Selon lui, un approvisionnement en gaz naturel liquéfié peut engendrer, en réduisant progressivement l’utilisation de produits pétroliers conventionnels beaucoup plus polluants, une réduction d’émissions de GES pouvant aller jusqu’aux alentours de 30 %; ce qui est loin d’être négligeable à une époque où les changements climatiques ont entraîné une prise de conscience grandissante à l’endroit de pratiques commerciales écoresponsables. « Cela risque de changer passablement la donne dans les milieux industriels régionaux du Québec chez lesquels le facteur coût/bénéfice constitue un enjeu de première importance » a poursuivi monsieur Lambert qui a qualifié l’entrée en service de cette flotte de bi-trains électriques de révolutionnaire à plus d’un point de vue.

Voir toutes les nouvelles du transport

Source

Publicité