COVID-19 – Impacts sur l’industrie du camionnage

C’était à prévoir, l’industrie du camionnage n’échappe pas aux divers impacts de l’éclosion du Coronavirus en Amérique du Nord. Expositions majeures annulées ou reportées, inquiétudes face à la frontière avec les États-Unis, stress additionnel dû à la ruée vers certaines denrées et produits, la COVID-19 fait des victimes même chez ceux et celles qui ne sont pas contaminés. Après l’annonce du report de Truck World à Toronto, voici que le Mid-America Trucking Show annonce que l’événement est annulé cette année. Et ce n’est que le début.

Avec l’allocution de président américain Donald Trump et l’interdiction d’entrée aux États-Unis pour les ressortissants de plusieurs pays dont 26 pays européens, et la conférence de presse du premier ministre québécois François Legault, les annonces d’annulations ou reports d’évènements se sont multipliées. Sports professionnels, spectacles, foires commerciales et industrielles, rien n’échappe à cette volonté de réduire, sinon carrément interdire, les grands rassemblements de population.

Le 12 mars, Newcom, promoteur de l’exposition Truck World à Toronto, annonçait le report en juin de l’édition 2020 de l’événement, qui devait se tenir en avril.

« Il n’y a pas de priorité plus grande que la santé et la sécurité de notre communauté, de nos exposants, des participants et des membres de notre équipe », disait Joe Glionna, président de Newcom Media. Truck World est donc reporté au 4 juin prochain, pour la même durée que les dates initialement prévues.

Avant même cette annonce, certains manufacturiers, dont Mack Trucks, avaient annoncé leur décision de ne pas participer à certaines expositions industrielles comme CONEXPO. Mais en fin de journée jeudi, le couperet est tombé sur une des plus vieilles institutions de l’industrie, le Mid-America Trucking Show à Louisville, Kentucky. La direction de l’événement, qui devrait se tenir à la fin mars, annonce l’annulation pure et simple de l’édition 2020.

« À la lumière des circonstances extraordinaires d’aujourd’hui et avec une abondante précaution, cette décision a été prise avec en tête la santé et sécurité des visiteurs, des exposants, des employés et des partenaires de l’exposition », soulignait la direction du MATS dans un communiqué. Elle ajoute que l’événement sera de retour en 2021 pour souligner le 50ième anniversaire du MATS.

Par ailleurs, l’Expo Grands Travaux, qui devait être présentée le 1er et 2 mai prochain à St-Hyacinthe, a été reportée à une date à déterminer. Du côté de l’APMLQ, on apprend que l’association annule son congrès annuel qui devait se tenir les 17 et 18 avril prochain.

Voici une liste de tous les événements qui ont été reportés ou annulés :

Cabane à sucre du CPTQ (20 mars 2020) Annulé
Atelier Initiation en gestion de la mixité de Camo-Route (24 mars 2020) Reporté
Mid-America Trucking Show (25 au 27 mars 2020) Annulé
Événements du Club Trafic de Montréal (mars à mai 2020) Reporté
Colloque annuel d’ExcelCieArt (2 avril 2020) Reporté
Congrès annuel de l’AQTr (6 au 8 avril 2020) Reporté
Déjeuner du Club Trafic de Québec (8 avril 2020) Reporté
Congrès annuel de l’APMLQ (17 et 18 avril 2020) Annulé
Truck World (16 au 19 avril 2020) Reporté du 4 au 6 juin 2020
Congrès annuel de l’ANCAI (23 au 26 avril 2020) Annulé
Congrès annuel de l’ACQ (30 avril au 2 mai 2020) Annulé
Expo Grands Travaux (1er et 2 mai 2020) Reporté
Soirée des dames de la SST Québec (9 mai 2020) Reporté

Des inquiétudes aux frontières

La décision du président américain d’interdire l’entrée aux États-Unis de personnes provenant de certains pays plus fortement touchés par le virus laisse entrevoir de nouvelles mesures, qui pourraient inclure la fermeture des frontières terrestres. Mais pour l’instant, rien n’a été annoncé par le Homeland Security ou les autorités frontalières.

Par ailleurs, devant l’inquiétude de plusieurs, l’Association du camionnage du Québec a tenu à faire une mise au point quant aux camionneurs revenant au pays. Après consultation avec le cabinet du ministre des Transports, l’ACQ précise qu’une mise en quarantaine n’est pas obligatoire pour les conducteurs revenant des États-Unis, s’ils ne ressentent pas de symptômes du virus. L’ACQ recommande toutefois aux conducteurs et conductrices présentant des symptômes de communiquer avec le 811 et de se placer en quarantaine volontaire.

L’Alliance canadienne du camionnage a par ailleurs préparé une liste de liens et ressources pour les entreprises de l’industrie. Les informations peuvent être consultées sur ce lien (en anglais seulement).

Mise à jour le 18 mars 2020 : Le président américain Donald Trump vient d’annoncer que la frontière entre le Canada et les États-Unis sera « fermée temporairement ». Cette fermeture, dont la date d’entrée en vigueur et la durée n’ont pas été précisées, découle selon M. Trump d’une décision « mutuelle » de la part de Washington et Ottawa. Selon les informations dont on dispose pour l’instant, la mesure s’appliquerait aux voyages jugés non-essentiels, et exclurait donc le transport de marchandises entre les deux pays. L’industrie du camionnage ne serait donc pas touchée par l’interdiction de franchir la frontière, dans un sens comme dans l’autre, selon le tweet matinal de Donald Trump: « We will be, by mutual consent, temporarily closing our Northern Border with Canada to non-essential traffic. Trade will not be affected. Details to follow! » Restez à l’écoute, on poursuit notre veille d’information.

Mise à jour le 18 mars 2020 : Le Premier ministre Justin Trudeau confirme la fermeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis, tout en précisant que cette fermeture ne s’applique pas au camionnage.

Mise à jour le 23 mars 2020 : Québec demande à toutes les entreprises non-essentielles de fermer leurs portes d’ici demain. Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre François Legault ordonne la fermeture de toutes les entreprises jugées non-essentielles à compter de demain et ce, jusqu’au 13 avril. Monsieur Legault précise que les épiceries, pharmacies, ainsi que tout le transport pour les biens de consommation essentiels, peuvent continuer d’opérer. Cela semble signifier néanmoins que tout le transport qui n’est pas lier aux biens de consommation essentiels doit donc faire une pause, comme l’ensemble des autres entreprises. « A part les services essentiels, on met le Québec sur pause », a dit François Legault.

Par Claude Boucher

Voir toutes les nouvelles du transport

Publicité